Sélectionner une page

Le vin est un apéritif très consommé en France. Parmi les boissons alcoolisées, c’est assurément celle qui fait l’unanimité. Seulement, au-delà de la boisson, le vin est tout une filière. Il offre plusieurs opportunités de métier. Décider de faire une carrière dans le monde du vin, c’est un excellent choix d’avenir puisqu’il y est pratiquement impossible de chômer. Voulez-vous vous faire former dans l’une des filières du vin ? Découvrez ici un panorama des principales formations que vous pouvez suivre.

Le métier de vigneron

Dans le secteur du vin, c’est le métier le plus connu. Il faut savoir que le vigneron est un artisan agricole comme tous les autres. Il se distingue du viticulteur par sa capacité à intervenir dans toutes les étapes pour la fabrication du vin. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que le vigneron est responsable d’une parcelle de vignes. Dans ce contexte, il est chargé de planter, de mettre en place les vignes et de les aider à pousser. De la même manière, c’est le premier responsable en charge de la récolte et de la vendange.

Après cette mission, le vigneron est appelé à assister à la transformation du raisin en vin. Il est même celui qui doit décider de la manière dont le fruit sera traité. Après la fabrication, le vigneron supervise la mise en bouteille et se rend disponible pour la commercialisation des bouteilles.

La formation

La formation pour être vigneron va du niveau bac au bac +5. Retenez que les diplômes permettent d’exercer le métier sont le CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale et le bac pro CGEVV. Toutefois, il est également possible de faire un BTS vitivulture-œnologie, une licence professionnelle Métiers de la vigne et du vin ou un Master viticulture œnologie pour approfondir ses connaissances.

Le métier de commercial en vin

Spécialiste du vin, le commercial du vin est une personne qui travaille essentiellement dans le commerce de cette boisson. Contrairement au commercial classique, il ne vend que du vin. Il suit une formation professionnelle du vin et travaille auprès de grandes entreprises. Il est chargé de vendre ou d’acheter des bouteilles de vin et a les compétences pour présenter le produit à tout type de clientèle. Il connait les caractéristiques et le vocabulaire approprié au secteur.

La formation

Pour être commerciale du vin, vous pouvez commencer par suivre une formation classique en commerce. Vous pouvez par exemple faire un BTS ou une licence commerce, continuer dans un Bachelor commerce international et un DUT TC. Par la suite, il faudra faire une spécialisation dans le secteur du vin pour essentiellement maitriser les caractéristiques du domaine. Par ailleurs, au lieu d’emprunter le chemin long qui consiste à faire d’abord une formation classique, vous pouvez directement vous faire former dans le commercial viticole pour non seulement avoir le bagage théorique, mais également acquérir des compétences pratiques. Retenez que certaines écoles de commerce offrent des formations dans ce secteur avec à l’appui un diplôme de :

  • BTSA technico-commercial (option Vins et spiritueux) ;
  • Licence professionnelle commercialisation, gestion et marketing viti-vinicole ;
  • Master commerce vin, management vins et spiritueux ;
  • Mastère spécialisé connaissance et commerce international des vins.

Le métier de sommelier

Un sommelier est aussi un expert du vin. Son travail se résume à la réception du vin, l’association avec les plats, la gestion du bar à vin, etc. Le sommelier connait tout du vin : de l’année de fabrication au verre à utiliser pour chaque bouteille qu’il ouvre. Dans un restaurant gastronomique, le sommelier est indispensable pour conseiller le client et le chef de cuisine lors de l’élaboration des menus.

La formation

La formation du sommelier commence par un passage en hôtellerie-restauration. C’est ensuite qu’il faut se spécialiser en s’inscrivant dans un cursus spécifique pour obtenir le Brevet Professionnel sommelier. Par ailleurs, après l’obtention du CAP Service de restaurant ou du CAP Cuisine, il est possible de suivre une formation pour avoir la Mention Complémentaire sommellerie.