Sélectionner une page

MT : Audit restaurant : Veiller à la qualité de son restaurant

MD : Audit restaurant : Vérifier les installations, les procédures et les pratiques d’un restaurant pour s’assurer qu’il est conforme aux législations.

Un audit restaurant évalue les installations, les procédures et les pratiques d’un établissement, pour s’assurer qu’elles soient adaptées aux normes règlementaires, organisationnelles et industrielles en termes de sécurité alimentaire, d’hygiène, de maintenance et d’entretien. Il peut être fait par le directeur du restaurant lui-même ou par un inspecteur sanitaire validé !

Faire un audit interne pour juger de la qualité de votre restaurant

La visite d’un inspecteur sanitaire, qu’elle ait été faite sur rendez-vous ou non, est un moment très redouté par les restaurateurs. En effet, être pris en flagrant délit d’infraction au code sanitaire, expose l’établissement à de lourdes sanctions ou à la fermeture de celui-ci. Les propriétaires et les gérants de restaurants peuvent diminuer le stress d’un audit restaurant en mettant en plus un programme d’audit interne bien élaboré. Cela leur permettra de respecter les normes de sécurité alimentaire ! Voici les avantages de cet audit interne :

Sensibiliser aux risques alimentaires

Un audit interne vous permettra de repérer les cas de non-conformité afin de pouvoir corriger les soucis avant que l’inspecteur ne vienne. Il faut que la sécurité des clients soit au centre de vos préoccupations. Vous devez ainsi vous assurer que l’hygiène et la préparation des aliments soient bien respectées. Aussi, il faut vérifier que les aliments surgelés soient gardés à la bonne température.

Regardez bien le personnel de cuisine et assurez-vous qu’il se lave bien les mains avant de se lancer dans la préparation d’aliments. Aussi, il vous faudra vérifier que les ustensiles de cuisine soient bien nettoyés avant l’utilisation. Enfin, il faut que les aliments chauds soient gardés à une température égale ou supérieure à 140°F.

L’optimisation des processus d’audit

En faisant un audit interne, vous pouvez vérifier si les POS sont bien suivis à la lettre et quelles sont les diverses failles à contourner. Cela va inclure l’arrêt des étapes répétitives et des pratiques. Il faut aussi respecter le remplacement des équipements et du personnel qui n’est pas efficace.

La vérification des comptes de l’entreprise

Un audit interne est le meilleur moyen de se garantir que vous n’êtes pas confrontés à la violation du code de la santé. Aussi cela vous permettra d’apporter des éclaircissements sur les pratiques de votre établissement.

Vous pouvez vous aider de Prestachef Solution d’achat connectée !

Faire un audit externe de son restaurant

Le but même d’un audit de son restaurant, c’est de mettre à disposition une écoute et une compétence pour son client. Que votre restaurant fonctionne bien ou qu’au contraire, elle affiche des signes de ralentissement, tous les instants sont bons pour mettre en place un audit de restaurant. Cela vous permettra de vous développer plus rapidement et de maximiser la rentabilité en :

  • Gagnant du temps sur la production ;
  • Ayant une meilleure qualité ;
  • Augmenter les volumes de CA ;
  • Améliorer les marges.

L’importance d’un audit restaurant

L’expérience gustative lors d’un repas évoque le moment que le client passe dans un restaurant. Elle met aussi en exergue les diverses perceptions qu’il peut ressentir. L’expérience commence donc dès qu’il atterrit dans le restaurant et se termine lors de son départ. Le client prendra en compte le cœur même du produit, l’augmentation du produit et le soupçon d’âme.

En apportant une grande attention aux détails constitutifs de l’expérience pour ses clients, le restaurateur permettra d’apporter plus de confort à ses clients et surtout de leur faire sentir à l’aise.

Ensuite, il est important de passer par l’optimisation des process. Cela va se passer sur divers aspects :

  • La production d’un plat en cuisine ;
  • La répartition des tables entre les serveurs ;
  • L’achat des denrées auprès des fournisseurs ;
  • L’amélioration du temps de production et du coût de revient.

Il faut aussi une analyse fine du compte d’exploitation !