Sélectionner une page

Le café se prend habituellement avec un encas, et relève merveilleusement le goût de certaines pâtisseries. Il constitue aussi la boisson chaude de prédilection pour refaire le plein d’énergie lors d’une pause au bureau. À boire serré, ou plus doux avec de la crème ou du lait, le café est généralement perçu comme une note de détente à ajouter à la vie, tout comme le chocolat. Son utilité est rarement évoquée en cuisine, même si les chefs associent parfois des ingrédients peu évidents pour réussir un plat. Café et cuisine font-ils alors bon ménage ?

Le café est aussi un exhausteur de goût dans une préparation salée

Le café, qu’il soit dans sa forme moulue ou en grain, peut tout à fait sortir de son classique de boisson chaude stimulante. Oui ! Il est possible de l’utiliser en cuisine pour relever le goût de certaines préparations pour un plat de résistance ou une entrée. À ce titre, un chef peut recourir à l’utilisation du café de qualité comme condiment pour aromatiser une recette.

Les champignons et les fleurs de saison sont des ingrédients peu évidents qu’un cuisinier audacieux puisse intégrer dans sa cuisine. Pour un usage en dehors du répertoire des pâtisseries, le café, ou plutôt le marc peut constituer un élément complémentaire de la farine pour la réalisation de pâtes fraîches. Certains cordon-bleus utilisent aussi du café en grain râpé à la place du romarin séché ou du poivre moulu. Ce condiment original relève un goût particulier à un plat de tagliatelle à la carbonara.

Le café, un arôme complexe à associer avec un plat gourmand

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que le café est une épice noble que l’on pourrait mettre au rang de la vanille, la noix de muscade, le clou de girofle et la coriandre. Il peut s’afficher dans les tendances gastronomiques au sein des restaurants de haut standing où l’on privilégie la qualité à la quantité.

L’utilisation du café en cuisine se décline même en différentes couleurs pour la satisfaction des papilles à la recherche de goûts plus « dark » ou corsés. Ce condiment original permet d’équilibrer la texture d’une préparation. Pour être plus précis, le café s’associe très bien avec une recette à tendance grasse, notamment à base de poissons, viandes de porc, ou foie gras. Il procure aussi une note de grâce à un plat aux œufs ou au fromage.

Le café, un élément pour une combinaison culinaire harmonieuse

Le fromage et le café se prennent habituellement indépendamment l’un de l’autre pour digérer le repas, particulièrement en soirée. Assez surprenante, mais délicieuse, l’association de ces deux produits donne un entremets raffiné. Ce duo peut aussi se consommer ensemble tout comme ce que l’on recherche dans un accord « vin et fromage ».

Il faut essayer pour voir ce que c’est que la réussite du mélange du café et de la coriandre. Cette association est utilisée par les Marocains comme un condiment secret pour aromatiser une tasse d’expresso. Le café est ici moulu et mélangé avec de la poudre de coriandre à raison d’une petite cuillérée pour six fois la quantité de coriandre.