Sélectionner une page

Au même titre que l’eau, le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. En France, un récent sondage révèle que plus de 94% de la population en consomment au quotidien. L’engouement derrière cette boisson s’explique principalement par ses nombreuses vertus positives pour l’organisme. Sur le marché, plusieurs types de cafés sont proposés. Cette diversité rend toutefois le choix difficile. Mais, pour y arriver aisément, il existe quelques critères simples à vérifier. Découvrez dans cet article les meilleures astuces pour bien sélectionner votre café.

Le pays de provenance

Pour choisir les meilleurs crus de café, les experts recommandent le plus souvent de s’intéresser à leur origine. En effet, les critères comme le type de sol, le climat, la pluviométrie, l’altitude ont un impact direct sur la qualité des grains. Pour déterminer le café qui s’adapte le mieux à vos goûts, vous pouvez consommer les différentes origines.

La technique de collecte  

La technique de cueillette du café est un élément essentiel qui permet de révéler sa qualité. Ce produit peut être récolté de plusieurs façons, notamment :

  • manuellement : encore appelé picking, ce type de cueillette est considéré comme le plus sain et le plus délicat. Il permet de récolter uniquement les cerises les plus mûres, c’est-à-dire celles qui ont eu le temps de bien développer tout leur arôme. Ainsi, elles sont de meilleure qualité. De plus, cette technique évite d’endommager l’arbre ;
  • en stripping : ici, la cueillette commence dès que la majorité des cerises est mûre sur une même branche. Dès lors, tous les fruits sont récoltés en même temps à l’aide d’une machine qui arrache aussi bien les fruits (mûrs ou non) que les fleurs et les feuilles. Cette technique ne garantit pas l’obtention d’un café de qualité. De plus, bien que très économique, elle endommage la plante ;
  • de façon mécanique : cette méthode est souvent adoptée pour les grandes plantations. Ici, ce sont les récolteuses mécaniques qui sont utilisées pour arracher les cerises de café, que celles-ci soient mûres ou non. Cette technique rapide et économique abîme cependant les cerises ainsi que les caféiers.

La torréfaction du café

La torréfaction consiste à cuire le grain de café cru pour obtenir du café torréfié. Ce processus permet principalement de libérer tous les arômes du café. Généralement, deux méthodes de torréfaction sont adoptées.

La torréfaction traditionnelle

L’ancienne technique consiste à faire entrer les grains de café vert dans le torréfacteur où ils seront grillés pendant une vingtaine de minutes à une température de 215°C. Par la suite, les grains seront refroidis à l’air libre pendant une dizaine de minutes. Selon les experts, cette méthode permet d’obtenir le meilleur des grains de café.

La torréfaction moderne

La torréfaction moderne consiste à maintenir les grains de café dans de l’air brûlant à une température avoisinant 800°C. Par la suite, ceux-ci sont refroidis par brassage d’air. Cette méthode, bien que plus rapide et plus économique, n’est pas très recommandée. En effet, elle ne permet pas au café de bien développer ses arômes.

En tenant compte de ces quelques critères, vous serez capable de sélectionner tel un professionnel votre café à déguster. Mais, sachez que le meilleur café sera celui qui vous procurera un réel plaisir au moment de sa dégustation. Toutefois, cette boisson est à boire avec modération.